Voyages vers/depuis l’étranger : la nouvelle liste des pays verts

Voyages vers/depuis l’étranger : la nouvelle liste des pays verts

La liste verte 

Pays membre de l’espace européen, Albanie, Arabie Saoudite, Australie, Bosnie, Canada, Comores, Corée du Sud, Etats-Unis, Hong Kong, Israël, Japon, Kosovo, Liban, Macédoine du Nord, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Serbie, Singapour, Taïwan, Ukraine et Vanuatu.

Lors du retour en France, il est demandé aux voyageurs de +11ans : soit un test PCR / antigénique négatif de moins de 72h, soit une preuve de vaccination. Aucun motif impérieux n’est exigé. À noter que l’Espagne, le Portugal, Chypre, les Pays-Bas et la Grèce ont été placés sous surveillance. Un test exigé au départ de moins de 24h pour les personnes non vaccinées. 

La liste rouge 

L’Afghanistan, l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, l’Inde, l’Indonésie, les Maldives, le Mozambique, la Namibie, le Népal, Oman, le Pakistan, le Paraguay, la République démocratique du Congo, la Russie, les Seychelles, le Sri Lanka, le Suriname, la Tunisie, l’Uruguay et la Zambie. 

À noter que les motifs impérieux ont été levés pour les voyageurs vaccinés.  

Pour se rendre dans l’un de ces pays, la présentation d’un motif impérieux restera nécessaire pour les voyageurs non-vaccinés. Il sera également demandé aux voyageurs de +11ans un test PCR / antigénique négatif de moins de 48h. Mais également une déclaration sur l’honneur. Cette déclaration atteste que le voyageur accepte de se soumettre à un test de dépistage à son arrivée. A travers ce document, le voyageur s’engagera également à s’isoler pendant 7jours à son arrivée. Ainsi qu’à réaliser un test de dépistage après ce délai ou de présenter un justificatif de sa vaccination.  

La liste orange  

Tous les autres pays du monde non inscrits dans la liste rouge ou verte. 

Lors du retour en France, il est demandé aux voyageurs de +11ans : un test PCR / antigénique négatif de moins de 48h ET une preuve de vaccination. S’il n’est pas vacciné, le voyageur devra fournir en plus du test négatif : un document justifiant un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. Mais également une déclaration attestant accepter un possible test ou examen de dépistage à son arrivée sur le territoire. Il devra également s’isoler pendant 7jours à son arrivée et à réaliser un test de dépistage après ce délai.

 

Source : TourHebdo

Anciens articles concernant l’évolution des zones rouges, oranges et vertes :

Voyages vers/depuis l’étranger : la nouvelle liste des pays verts

La liste des pays « verts, orange et rouges » évolue