Italie : Contrôles plus stricts pour les voyageurs français

Italie : Contrôles plus stricts pour les voyageurs français

Toujours dans le but de limiter la propagation du Covid-19, le ministère de la santé italien vient de mettre en place de nouvelles règles pour les voyageurs français en provenance de zones à risques. Le ministre de la santé, Roberto Speranza, indique que depuis le 22 septembre, les voyageurs qui ont séjourné ou transité au cours des deux dernières semaines par sept régions françaises considérées à hauts risques doivent se signaler auprès des autorités sanitaires régionales et présenter un résultat négatif au test moléculaire (PCR) ou antigénique de moins de 72h. Un formulaire est à présenter obligatoirement à l’arrivée.

En cas de non possibilité d’un test avant l’arrivée, le voyageur devra se soumettre à un test en aéroport. Il existe deux types de tests différents. Le premier est un test antigénique avec résultat dans les trente minutes. Le second, un test PCR avec résultat communiqué dans un délai allant jusqu’à 72h. Durant ce laps de temps, la personne doit s’isoler. Si les tests s’avèrent positifs, la mise en œuvre de mesures de quarantaine est immédiate.

Les voyageurs arrivant en Italie par une frontière terrestre ou maritime, devront contacter l’agence de santé locale de la région d’arrivée pour réaliser le test dans les 48 heures suivant l’entrée sur le territoire et s’isoler en attendant les résultats.

 

Zones à risque selon l’Italie

Le nouveau protocole sanitaire s’applique aux régions Auvergne-Rhône-Alpes, Corse, Hauts de France, Nouvelle-Aquitaine, Paris et Ile de France, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur.